François-Xavier Lacroux, chef de chœur et directeur artistique

La direction artistique de Gayté de Chœur est assurée par François-Xavier Lacroux, notre chef de chœur.

François-Xavier se consacre presque exclusivement depuis 15 ans à la musique ancienne à travers la voix et ses activités de claveciniste et d’organiste. Il a ainsi fondé ses propres ensembles qu’il amène sur le chemin de la recherche et de l’interprétation des patrimoines oubliés, notamment avec Les Chantres de Saint-Hilaire, l’Ensemble de Musiques Anciennes du Sud-Gironde qu’il dirige, grand orchestre baroque composé d’amateurs et de professionnels, ainsi que l’Atelier de Grégorien, chœur de femmes qui propose des programmes de musique médiévale.

Notre chœur d’hommes a sollicité François-Xavier Lacroux pour le diriger avec les mêmes passion et exigence musicales, en coordonnant notre travail et orientant nos efforts.

Un chœur c’est un son spécifique, un accord vocal et humain pour que cela fonctionne. L’objectif est donc une vraie exigence musicale dans un contexte de cohésion sur des valeurs, tant humaines qu’artistiques.

Gayté de Chœur - Chœur d'hommes amateur à Bordeaux
Gayté de Chœur - Chœur d'hommes amateur à Bordeaux
Franz Schubert (1797-1828)

Des répertoires pour chanter la diversité

Notre répertoire a vocation à être multiple : à la fois puisé dans les grandes traditions occidentales et orientales, notamment sacrées (voir plus bas), mais aussi dans des genres plus légers avec des œuvres transposées pour chœur d’hommes a cappella, ou tirées de comédies musicales, voire d’œuvres classiques pour orchestre.

Pour faire résonner l’une des vocations de notre chœur qui chante pour l’acceptation des différences, notre chef porte une attention particulière aux musiciens qui ont souffert de leur différence à travers les époques.

Ainsi, notre répertoire s’articule dans le temps et l’espace : plain-chant et faux-bourdons médiévaux, polyphonies de la Renaissance (France, Allemagne, Angleterre, Italie, Espagne), œuvres sacrées baroques (France, Espagne, Italie, Amérique du Sud), romantiques allemands (Schubert, Bruckner, Brahms), période contemporaine (France, Allemagne, Russie).

Découvrez notre répertoire en détail

Musique religieuse ou sacrée ?

Comme cette question nous est parfois posée, François-Xavier apporte ici quelques éléments de réponse, car si ces deux domaines se recoupent, ils sont pour autant distincts :

  • le sacré est universel et concerne l’homme en tant qu’homme dans sa dimension spirituelle. Il peut être aussi bien en lien avec les différentes religions que porte l’humanité, qu’avec une philosophie, voire parfois un syncrétisme. Il dépasse donc les religions. Il est patrimoine de l’humanité.
  • le religieux concerne une religion en particulier dans son expression cultuelle, liée à un rite quelconque
  • si les textes sur lesquels se basent les musiques sacrées peuvent être utilisés dans un cadre cultuel, ils sortent de ce cadre par la musique qui les porte. Si les œuvres sacrées peuvent être à l’origine religieuses, par leur utilisation hors du culte elles acquièrent la dimension plurielle. Pour autant les musiques sacrées répondent à certaines exigences, dont une haute valeur artistique pour prétendre en être.
  • certaines musiques sacrées ne sont jamais utilisées à des fins religieuses, même si leurs textes supports sont d’origine religieuse (petite messe de Rossini, grandes messes de Mozart, grands motets versaillais de la période baroque…). De même, nombre de musiques religieuses ne rentrent pas dans le répertoire sacré (chants religieux du culte catholique, chorals luthériens du culte protestant…).
Gayté de Chœur - Chœur d'hommes amateur à Bordeaux