Gayté de Chœur est une association à but non lucratif, fondée sur un modèle de gouvernance pluriel et collectif. Son conseil d’administration valide les choix et oriente les actions du chœur. Son bureau assure la gestion de l’association et met en musique les décisions du conseil d’administration.

Les membres du bureau de Gayté de chœur sont vos interlocuteurs privilégiés pour toute question relative à l’association (nous rejoindre, nous soutenir, …).

Gayté de Chœur - Chœur d'hommes amateur à Bordeaux
Sébastien Carnac
Président

Formé au Conservatoire de Libourne puis au Conservatoire National de Région de Rennes, j’ai toujours eu une passion pour le Chant, l’art lyrique et les ensembles vocaux anciens, classiques et contemporains. Militant LGBTQI+ dans un contexte sociétal d’homophobie croissant, c’est tout naturellement, que j’ai souhaité pour ma région natale, initier avec une poignée d’hommes audacieux, la création d’un Chœur d’hommes amateurs unique en son genre : Gayté de Chœur.

 

Être fier et heureux collectivement de ce que nous sommes, quels que soient notre orientation sexuelle, notre âge, notre couleur de peau, notre origine… bien trop souvent sources de discriminations et de haines.

Gayté de Chœur - Chœur d'hommes amateur à Bordeaux
Lionel Clémençon
Trésorier

Installé à Bordeaux depuis l’été 2018, j’ai croisé la route de Sébastien Carnac au marché des Douves. Dans ce lieu propice aux échanges, le hasard couplé à une sympathique entremise ont bien fait les choses puisque 15 jours après notre rencontre je signais les statuts de Gayté de Chœur ! Si chanter avec Gayté de Chœur répond à mon besoin intarissable d’apprentissage et fait écho à mon enfance musicale, c’est aussi une source de profond bien-être, d’expression et de partage d’émotions positives que me procure le chant choral.

 

Ce n’est pas tant le chant qui est sacré, c’est le lien qu’il crée entre les êtres.Philippe Barraqué

Gayté de Chœur - Chœur d'hommes amateur à Bordeaux
Eric Faynot
Secrétaire

A la fin de l’été 2018, Sébastien Carnac proposait de se lancer dans l’aventure d’un chœur d’hommes. Je ne suis pas musicien mais j’avais très envie de chanter et besoin de me resocialiser après un début de retraite ; son enthousiasme a fait le reste et j’ai rejoint le premier noyau constitutif de Gayté de Chœur.
Mon goût va aux musiques orientales et aux polyphonies de mon enfance, au jazz, au baroque. J’éprouve un plaisir certain à apprendre et découvrir d’autres styles et traditions.

 

Chanter en chœur est un bien-être partagé, un massage des orteils à la pointe des cheveux. Chanter en chœur est une fraternité.